Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

27/10/2013

Parcours de convertis musulmans (CR réunion avec M.Borghée)

cr,islam,paris,maryam borghéeMaryam Borghée est allocataire du programme Européen « Les islamités marginales, France, Allemagne (depuis 2011), Suisse ». Elle souhaite étudier en particulier les conflits culturels, en allant au delà de son 1er terrain qui portait sur «le voile intégral» (pour sa maîtrise, étude publiée). Elle a déjà réalisé une centaine d’entretiens.

Le 14 octobre 2013 au GSRL, elle a présenté un travail d’enquête en cours portant sur les processus de conversion à l’islam dans trois pays: France, Allemagne, Suisse (réalisé dans le cadre d’un doctorat à l’EPHE, avec l’aide d’une bourse européenne). Lors de la séance de notre programme, elle s'est penchée plus spécialement sur le dossier français.

 

Lire la suite

13/10/2013

Maryam Borghée : une clarification de l'EHESS et l'EPHE

islam,islam à paris,islam parisien,maryam borghée,jean-paul willaime,michel wieviorka,ehess,epheDemain la chercheuse Maryam Borghée va exposer un aspect de ses travaux sur les conversions à l'islam, comme déjà annoncé sur ce blog (lien).

A cette occasion, Martine Cohen et Sébastien Fath tiennent à une mise au point.

Face à certaines tentatives de disqualification, voici copie d'une déclaration conjointement signée par Jean-Paul Willaime (EPHE) et Michel Wieviorka (EHESS). Chacun appréciera. Cliquer ci-contre à gauche pour agrandir ou télécharger ici.

(MAJ exceptionnelle du 28 décembre 2013 puis du 6.01.2014: cette note a été écrite le 13 octobre 2013; or, une procédure judiciaire est en cours à la demande de Maryam Borghée.

Il n'y a donc rien de "définitif" pour l'instant; le document ici présenté est moins un "soutien" institutionnel unilatéral, comme le premier titre de cette note le laissait penser, qu'une clarification. Dans un souci de respect de la procédure en cours, nous avons exceptionnellement modifié le titre et la formulation de la blognote, attendant les conclusions judiciaires définitives de cette pénible affaire pour revenir une dernière fois sur le fond).