Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19/11/2018

Justice rendue à Maryam Borghée, chercheuse diffamée

maryam borghée, agnès de feo, diffamation, kenza drirer, elies zareli, zouheir amri, oumma.comLe monde de la recherche n'est pas toujours un long fleuve tranquille. Une pénible affaire, qui a pris un tournant judiciaire, a opposé, depuis 2013-14, Agnès De Féo à Maryam Borghée. Le programme Dieu Change à Paris du GSRL en a été indirectement affecté. Il est temps d'en fournir les conclusions, irréfutables.

En 2017, le tribunal de première instance a condamné Agnès De Féo pour diffamation publique. Cette dernière s’est opposée, de jure, à cette décision. Le 20 septembre 2018, la cour d’appel l’a condamnée définitivement. Kenza Drider, Elies Zareli (le site Islam&Info) ainsi que Zouheir Amri (le site Oumma.com), qui avaient tous été mis en examen, ont tous été condamnés. Justice à été faite.Nous disposons de la copie des arrêts des deux jugements. Nous adressons toute notre sympathie à Maryam Borghée, dont nous gardons mémoire d'une intervention très appréciée dans notre programme, et lui souhaitons la paix et le meilleur après cette longue épreuve dont elle sort grandie.

 

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.